Formation ambulancier(e)/auxiliaire ambulancier(e)

Deux niveaux de compétences permettent de participer aux transports sanitaires terrestres et d’intégrer ainsi la chaîne des soins.

Être ambulancier ou auxiliaire ambulancier :

L’ambulancier diplôme d’état s’inscrit dans le parcours de soin des patients, concoure à l’aide médicale urgente et assure la sécurité du transport sanitaire dans le respect de règles déontologiques et de valeurs professionnelles.

L’auxiliaire ambulancier y participe sous la responsabilité de l’ambulancier en ambulance, ou seul en véhicule léger de transport sanitaire.

FORMATION AMBULANCIER

Métier

L’ambulancier exerce son activité au sein d’une entreprise privée ou d’un établissement de santé.

Il assure, sur prescription médicale ou en cas d’urgence médicale, la prise en charge et le transport de malades, de blessés ou de parturientes dans les véhicules de transport sanitaire adaptés pour des raisons de soins ou de diagnostics.

Formation

Nous vous proposons deux sessions de formation par an :

- de Septembre à Janvier,
- de Février à Juin.

L’Institut de Formation Ambulancier à une capacité de 22 places en cursus complet pour chacune des deux sessions (sans déduction des reports) et 2 places en cursus passerelle.

Pour être admis en formation, le candidat doit :

  • réussir les épreuves de sélection,
  • du permis de conduire B datant de plus de 3 ans conforme à la règlementation en vigueur et en état de validité (à la date d’entrée en formation), ou 2 ans de permis de conduire ayant bénéficié du dispositif de la conduite accompagnée.

FORMATION EN CURSUS COMPLET

Durée globale : 18 semaines
L’ensemble de la formation comprend 18 semaines, soit 630 heures d’enseignement théorique et clinique en Institut de Formation et en stage.

Enseignement Théorique : 13 semaines en Institut de Formation (455 heures)
Enseignement Clinique : 5 semaines de stage (175 heures)

8 Modules d’enseignement :
Module 1 : Les gestes d’urgence (105 Hs)
Module 2 : L’état clinique d’un patient (70 Hs)
Module 3 : Hygiène et prévention (35 Hs)
Module 4 : Ergonomie (70 Hs)
Module 5 : Relation Communication (70 Hs)
Module 6 : La sécurité du transport sanitaire (35 Hs)
Module 7 : Transmission des informations et gestion administrative (35 Hs)
Module 8 : Règles et valeurs professionnelles (35 Hs)

Stages réalisés dans les structures suivantes
Urgences / SMUR,
Transport Sanitaires,
Service de court ou moyen séjour.

FORMATION EN CURSUS PARTIEL « Passerelle »

Certaines professions de santé ou du secteur médico-social sont dispensées de modules de formation au sein du cursus conduisant au Diplôme d’État Ambulancier : aide-soignant, auxiliaire de puériculture, auxiliaire de vie sociale assistant de vie aux familles, personnes exerçant une des professions inscrites aux titres I, II, III et V du livre III de la quatrième partie règlementaire du code de la santé publique.

PNG - 33 ko
PNG - 45.6 ko

AIDES FINANCIÈRES

Chaque élève est chargé de trouver la rémunération selon sa situation individuelle. Pôle Emploi, Conseil Régional, Organismes Paritaires Agrées (FONGECIF, UNIFAF, ANFH, OPCO …)

Les démarches de financement sont à entreprendre auprès des différents organismes dès l’inscription au concours.

La formation au Diplôme d’Etat d’Ambulancier est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

  • Les jeunes de moins de 25 ans doivent s’adresser à la mission locale de leur domicile.
  • Les salariés peuvent se renseigner auprès leur employeur.
  • Les demandeurs d’emploi peuvent se renseigner au Pôle Emploi.

Après étude du dossier la Région Bretagne peut financer jusqu’à 10 places pour les candidats en cursus complet.

Bourses d’études
La bourse est une aide financière pour l’élève engagé dans un cursus complet de la formation. Les élèves n’ayant aucun revenu peuvent également bénéficier de bourses d’études délivrées par la Région Bretagne. Ces bourses sont attribuées sur critères sociaux. Les dossiers sont instruits lors de l’admission à l’institut.

Concours - modalités d’admission

CALENDRIER 2020
Concours printemps 2020

Ouverture des inscriptions : lundi 06 janvier 2020

Clôture des inscriptions : mardi 31 mars 2020
(date de retour des dossiers COMPLET à l’IFPS - minuit cachet de la poste faisant foi)

  • Épreuve écrite d’admissibilité : jeudi 14 mai 2020
  • Affichage résultat de l’admissibilité : vendredi 22 mai 2020 à 15h
  • Épreuve orale d’admission : 08, 09 ou 10 juin 2020
  • Affichage résultat de l’admission : lundi 22 juin 2020 à 15h

Coût du concours : 53€ non remboursable

Dates de formation : Session du 07 septembre 2020 au 22 janvier 2021

Coût de la formation (tarif 2020) : 2 652€

Inscription à partir du 06 janvier 2020 : https://myifsi.armorsante.bzh/WebConcours/

Retrait du dossier d’inscription UNIQUEMENT en ligne.

PNG - 53.4 ko

1- Effectuer une pré-inscription sur notre site internet :
https://myifsi.armorsante.bzh/WebConcours

2- Une fois la fiche complétée et enregistrée,

  • Télécharger et imprimer la fiche d’inscription et la fiche d’engagement,
  • Dater et signer la fiche d’inscription et la fiche d’engagement,
  • Renvoyer le dossier COMPLET avec les pièces demandées avant la date de clôture. Le mardi 31 mars 2020 (cachet de la poste faisant foi).

PNG - 20.8 ko
PNG - 24.6 ko
PNG - 26.7 ko

« 
 »
Déroulement du Concours
Pour se présenter aux épreuves de sélection, le candidat doit fournir les documents suivants :

  • Photocopie de l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance (formulaire cerfa n°14880*02) après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R. 221 – 10 du code de la route.
  • Certificat médical de non contre-indications à la profession d’ambulancier délivré par un médecin agréé ARS (absence de problème locomoteur, psychiques, d’un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d’un membre…)
  • Certificat de vaccination et de non contagion conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.
    Article L.3111-4 du code de la santé publique : « Une personne qui, dans un établissement ou organisme public ou privé de prévention de soins ou hébergeant des personnes âgées, exerce une activité professionnelle l’exposant à des risques de contamination doit être immunisée contre l’hépatite B, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la tuberculose ».
  • Permis de conduire de plus de 3 ans à la date d’entrée en formation (ou 2 ans de permis de conduire et qui ont bénéficié du dispositif de la conduite accompagnée) conforme à la législation en vigueur et en état de validité.

La sélection comprend deux épreuves : une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve d’admissibilité.

ÉPREUVE ÉCRITE D’ADMISSIBILITÉ
Épreuve anonyme d’une durée de 2 heures, notée sur 20 points.

Elle comporte un sujet de français et un sujet d’arithmétique :

  • Le sujet de français du niveau du brevet des collèges doit permettre au candidat à partir d’un texte de culture générale d’une page maximum portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, de dégager les idées principales du texte et de commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions maximum.

Cette partie est notée sur 10 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat. Une note égale ou inférieure à 2,5 est éliminatoire.

  • Le sujet d’arithmétique porte sur les quatre opérations numériques de base et sur les conversions mathématiques. Il ne peut être fait appel pour cette épreuve à des moyens électroniques de calcul.

Cette partie est notée sur 10 points et a pour objet de tester les connaissances et aptitudes numériques du candidat.

Pour chacune des deux parties, une note égale ou inférieure à 2,5 est éliminatoire.

Sont déclarés admissibles, les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’épreuve écrite sans note éliminatoire à l’une des deux épreuves.

ÉPREUVE ORALE D’ADMISSION
L’admission est composée d’un stage d’orientation professionnelle de 140 heures et une épreuve orale.

Le stage d’orientation professionnelle de 140 heures :
Pour se présenter à l’épreuve orale d’admission, les candidats doivent réaliser un stage d’orientation professionnelle de 140 heures dans un service hospitalier en charge du transport sanitaire ou dans une entreprise de transport sanitaire habilitée.

Ce stage peut être réalisé en continu ou en discontinu et au maximum sur deux sites différents.

A l’issue de ce stage, le responsable du service ou de l’entreprise remet obligatoirement au candidat une attestation de validation de stage.

Cette attestation doit être transmise obligatoirement à l’Institut car elle sera remise aux examinateurs lors de l’épreuve orale. Le candidat est jugé inapte si un des critères est jugé insuffisant.

Conditions de réalisation du stage :
Il appartient au candidat de trouver ce stage ; pour faciliter vos démarches dans la recherche d’un stage de découverte, vous pouvez télécharger un modèle de convention ci dessous, ce modèle est mis à disposition à titre indicatif.
Attention - l’attestation de validation de Stage de découverte 140 heures est à retourner à l’IFPS pour l’épreuve orale dernier délais.

Modèle convention de stage de découverte :
JPEG - 5.2 ko

Cette convention est bipartite et engage seulement l’entreprise et le candidat.
Ni l’Institut de Formation, ni l’organisme gestionnaire, ne sont autorisés à contractualiser des conventions de stage avec les candidats.
En conséquence le candidat doit s’assurer par lui-même au titre de la responsabilité civile, ou par ses parents, il doit souscrire une extension de responsabilité pour la durée du stage dit d’orientation professionnelle et devra justifier de cette couverture auprès de l’employeur qu’il va solliciter pour être accepté en stage.

Selon la situation du candidat, il existe des dispenses aux différentes épreuves.

Imprimé d’attestation de validation de stage d’orientation professionnelle :
à faire remplir obligatoirement par l’entreprise sanitaire

JPEG - 22 ko

L’épreuve orale d’admission, notée sur 20 points, est évaluée par un jury composés trois personnes :

  • un directeur d’un institut de formation ou son représentant,
  • un enseignant régulier dans un institut de formation d’ambulanciers,
  • un chef d’entreprise de transport sanitaire, titulaire du diplôme d’ambulancier, sans relation avec le candidat.

Elle consiste en un entretien de vingt minutes maximum. Elle vise à :

  • évaluer la capacité du candidat à comprendre des consignes, à ordonner ses idées pour argumenter de façon cohérente et à s’exprimer à partir d’un texte de culture générale du domaine sanitaire et social. Cette partie est notée sur 12 points.
  • évaluer la motivation du candidat, son projet professionnel ainsi que ses capacités à suivre la formation. Cette partie est notée sur 8 points.

Une note inférieure à 8 sur 20 à l’ensemble de cette épreuve orale d’admission est éliminatoire.

« 
 »
Demande de devis :
PNG - 126.2 ko

« 
 »
Pour information, listes des médecins agrées en Côtes d’Armor, cliquez sur le lien :
Médecins agréés ARS (pour remplir le certificat médical d’aptitude)

Médecins agréés par la préfecture (pour remplir l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance)

Formulaire cerfa 14880*02 (à faire remplir par un médecin agréé par la préfecture)

Résultats

JPEG - 92.8 ko
Les noms qui figurent sur la liste correspondent aux personnes qui ont donné l’autorisation de diffusion sur internet.

Les résultats sont affichés à l’entrée de l’Institut de Formation aux horaires d’ouverture.
Tous les candidats sont personnellement informés par mail de leurs résultats. Aucun résultat n’est donné par téléphone.


FORMATION AUXILIAIRE AMBULANCIER

Métier

L’Auxiliaire Ambulancier assure la conduite du véhicule sanitaire léger ou est l’équipier de l’ambulancier diplômé d’état, en ambulance.

L’obtention de cette attestation est obligatoire pour exercer la profession (Art. 1er de l’arrêté du 26 janvier 2006, relatif à la formation des Auxiliaires Ambulanciers et au Diplôme d’Ambulancier).

Entre le 1er janvier 2008 et le 1er janvier 2010, pour les Auxiliaires Ambulanciers en premier emploi dans cette fonction ou les professionnels qui exercent cette fonction pendant une période cumulée supérieure à trois mois, cette attestation de formation devra être fournie par tous le personnels, titulaires ou remplaçants, prétendant à des fonctions d’Auxiliaire Ambulancier, à l’exception de ceux ayant déjà assuré de telles fonctions avant cette date.
Au-delà du 1er janvier 2010, cette attestation de formation devra être fournie par tous les personnels, titulaires ou remplaçants, prétendant à des fonctions d’auxiliaire ambulancier, à l’exception de ceux ayant déjà assuré de telles fonctions avant cette date.

Cette attestation vous permet de travailler :

  • En entreprise de soins public ou privé disposant d’un service de transports sanitaires,
  • En entreprise privée de transports sanitaires.

Formation

Aucun niveau de formation n’est exigé pour suivre cette formation.

Programme de la formation :
Durée de la formation : 70 heures sur deux semaines consécutives.

5 Modules d’enseignement :
Module 1 : Les gestes et soins d’urgence (28 heures)
Module 2 : Manutention (14 heures)
Module 3 : Règle du transport sanitaire (14 heures)
Module 4 : Hygiène (7 heures)
Module 5 : Déontologie (7 heures)

« 
 »
Coût de la Formation :

  • 53 Euros représentant les droits d’inscription,
    (cette somme vaut réservation de place et non remboursable)
  • 682 Euros de frais pédagogiques (Tarif 2020).

« 
 »
Pour entrer en formation, il faut être détenteur soit :

  • du permis de conduire B datant de plus de 3 ans conforme à la règlementation en vigueur et en état de validité,
    ou
  • 2 ans de permis de conduire ayant bénéficié du dispositif de la conduite accompagnée.
  • d’une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après un examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R.221-10 du code de la route.
  • d’un certificat médical de non contre-indications à la profession d’ambulancier et délivré par un médecin agréé A.R.S.
  • d’un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France (prévu par l’article L10 du Code de la santé publique : DT Polio, Hépatite B, BCG).

La vaccination contre l’Hépatite B est obligatoire pour exercer la profession d’auxiliaire ambulancier.

Voies d’accès à la formation

Aucun niveau de formation n’est exigé pour suivre cette formation.

Nombre de places par session : 15 personnes

Nouveau en 2020 : 5 places supplémentaires "soit 20 places" sous réserve du nombre d’inscription.

Pour chaque session, les inscriptions sont retenues par ordre d’arrivée des dossiers COMPLETS.

« 
 »
Prochaines sessions en 2020 :

Session 1 - Du lundi 13 au vendredi 24 janvier 2020
(COMPLET au 25/09/2019)

Session 2 - Du lundi 22 juin 2020 au vendredi 03 juillet 2020
(reste 12 places au 22/10/2019)

« 
 »
Dossier d’inscription 2020 :
PNG - 31.7 ko

« 
 »
Demande de devis 2020 :
PNG - 126.2 ko

« 
 »
Pour information, listes des médecins agrées en Côtes d’Armor, cliquez sur le lien :
Médecins agréés ARS (pour remplir le certificat médical d’aptitude)

Médecins agréés par la préfecture (pour remplir l’attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance)

Formulaire cerfa 14880*02 (à faire remplir par un médecin agréé par la préfecture

Navigation