Formation aide-soignant(e)

Métier

L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R. 4311-3 à R. 4311-5 du code de la santé publique.

Dans ce cadre, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

Travaillant le plus souvent dans une équipe pluriprofessionnelle, en milieu hospitalier ou extrahospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

La formation conduisant au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant est accessible sur concours.

En savoir + : www.onisep.fr

Formation

Durée de la Formation

L’ensemble de la formation comprend 41 semaines soit 1435 heures d’enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, répartie comme suit :

Enseignement en institut de formation : 17 semaines, soit 595 heures
Enseignement en stage clinique : 24 semaines, soit 840 heures

Modules de Formation

Les modules de formation correspondent à l’acquisition des huit compétences du diplôme.

Module 1 : Accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne, 4 semaines (140 heures)
Module 2 : L’état clinique d’une personne, 2 semaines (70 heures)
Module 3 : Les soins, 5 semaines (175 heures)
Module 4 : Ergonomie, 1 semaine (35 heures)
Module 5 : Relation-Communication, 2 semaines (70 heures)
Module 6 : Hygiène des locaux hospitaliers, 1 semaine (35 heures)
Module 7 : Transmission des informations, 1 semaine (35 heures)
Module 8 : Organisation du travail, 1 semaine (35 heures)

Cursus partiels (Passerelles et bac pro ASSP/SAPAT)

Validation des Acquis et de l’Expérience

Les candidats au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant par la VAE n’ayant pas validé toutes les compétences, peuvent suivre la formation des unités manquantes correspondantes aux compétences non validées.

Les demandes sont étudiées au cas par cas.

Lorsque le cursus est réalisé partiellement (Passerelle et VAE) , la formation s’effectue par unité de formation. Celle-ci correspond à un module d’enseignement théorique et, pour 6 modules sur 8, 1 stage clinique qui lui est rattaché :

Unités de formation

Modules de formations

Stages cliniques
Unité 1 Module 1 : 4 semaines 4 semaines
Unité 2 Module 2 : 2 semaines 4 semaines
Unité 3 Module 3 : 5 semaines 8 semaines
Unité 4 Module 4 : 1 semaine 2 semaines
Unité 5 Module 5 : 2 semaines 4 semaines
Unité 6 Module 6 : 1 semaine 2 semaines
Unité 7 Module 7 : 1 semaine Pas de stage
Unité 8 Module 8 : 1 semaine Pas de stage

Total
17 semaines 24 semaines

Epreuves de sélection

Informations relatives aux épreuves de sélection :

  • Droit Commun (Liste 1, 2 et 5)

Résultats admission : vendredi 27 avril 2018 à 15 h 00

Les noms qui figurent sur les listes correspondent aux personnes qui ont donné l’autorisation de diffusion sur internet

Appel sur liste complémentaire au 11juillet 2018 : 14/ 48

1. CONDITIONS D’INSCRIPTION

Être (e) âgé (e) d’au moins 17 ans au 31 décembre de l’année des épreuves d’admission.

2. DÉROULEMENT

2.1. L’épreuve écrite d’admissibilité

Épreuve anonyme, d’une durée de deux heures, notée sur 20 points. Elle se décompose en deux parties.

A partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit :

dégager les idées principales du texte ;
commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.

Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.

Une série de dix questions à réponse courte :

cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine ;
trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base ;
deux questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques. Elle est notée sur 8 points.

Les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10 sur 20 sont déclarés admissibles et pourront donc se présenter à l’épreuve d’admission.

2.2. L’épreuve orale d’admission

Notée sur 20 points, elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de 20 minutes maximum avec deux membres du jury, précédée de dix minutes de préparation :

Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie, notée sur 15 points, vise à tester les capacités d’argumentation et d’expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation ;
Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant. Cette partie, notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Une note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

3. LES RÉSULTATS DES ÉPREUVES DE SÉLECTION

A l’issue de l’épreuve orale d’admission et au vue de la note obtenue à cette épreuve, le jury établit la liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

En cas d’égalité de points entre deux ou plusieurs candidats, l’admission est déclarée dans l’ordre de priorité suivant :

Au(x) candidat(s) ayant bénéficié d’une dispense de l’épreuve écrite d’admissibilité ;
Au(x) candidat(s) ayant obtenue la note la plus élevée à l’épreuve d’admissibilité, dans le cas ou aucun des candidats à départager n’a été dispensé de l’épreuve ;
Au candidat le plus âgé, dans le cas où les 2 conditions précédentes n’ont pu départager les candidats

  • ASSP/SAPAT (Liste 3)

Résultats admission : vendredi 27 avril 2018 à 15 h 00

Les noms qui figurent sur les listes correspondent aux personnes qui ont donné l’autorisation de diffusion sur internet

1. CONDITIONS D’ACCÈS A LA FORMATION

Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant

Arrêté du 15 mars 2010 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005

Circulaire N°DGS/SD2C/2007/71 du 19 février 2007 relative à la mise en œuvre de la réforme des études conduisant au diplôme d’Etat d’Aide-Soignant.

Arrêté du 21 mai 2014 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat

« Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur. »

Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel "accompagnement, soins, services à la personne” doivent suivre les modules de formation 2, 3 et 5 et effectuer douze semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Le temps total de formation est de 21 semaines, en continu ou discontinu

Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum un stage se déroule dans un établissement de santé, en unité de court séjour.

Les personnes titulaires du baccalauréat "services aux personnes et aux territoires” doivent suivre les modules de formation 2, 3, 5 et 6 et effectuer quatorze semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Le temps total de formation est de 24 semaines, en continu ou discontinu.

Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum deux stages se déroulent en établissement de santé dont un en unité de court séjour. »

Les élèves en terminale des baccalauréats professionnels "accompagnement, soins, services à la personne” et "services aux personnes et aux territoires” peuvent présenter leur candidature. Leur admission définitive sera subordonnée à l’obtention du baccalauréat.

INSTRUCTION N° DGOS/RH1/2014/215 du 10 juillet 2014

Les candidats, lors de leur inscription, devront choisir la modalité de sélection souhaitée :

  • soit la modalité d’admission spécifique aux candidats titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne » ou « services aux personnes et aux territoires ». Dans ce cas, les candidats admis bénéficient des dispenses de formation.
  • soit les épreuves de sélection prévues à l’article 5 des arrêtés du 22 octobre 2005 et du 16 janvier 2006 pour les candidats de droit commun. Dans ce cas, les candidats devront réaliser le cursus intégral de la formation. Ils ne pourront pas bénéficier des dispenses prévues à l’article 1 des arrêtés du 21 mai 2014 comme le prévoit le dernier alinéa de l’article 2 des mêmes arrêtés.

2. DÉROULEMENT DES ÉPREUVES DE SÉLECTION

2.1 Première phase de la sélection : admissibilité

La première phase de la sélection consiste en l’étude des dossiers fournis à l’inscription (Curriculum Vitae, lettre de motivation, une copie du dossier scolaire comportant les résultats obtenus aux épreuves et les appréciations de stage de 1ère et du premier semestre de terminale) . L’examen des différentes pièces constitutives du dossier permet de classer les candidats qui seront convoqués à l’entretien

2.2 Deuxième phase de la sélection : admission

La deuxième phase de la sélection consiste en un entretien individuel avec les candidats dont les dossiers ont été retenus.

Notée sur 20 points, elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec deux membres du jury.

a) Présentation du parcours ;

b) Discussion avec le jury sur la base du dossier (stage, expérience professionnelle, …) afin d’évaluer l’intérêt du candidat pour la profession et formation.

3. LES RÉSULTATS DES ÉPREUVES DE SÉLECTION

A l’issue de l’épreuve orale d’admission et au vu de la note obtenue à cette épreuve, le jury d’admission établit la liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

En cas d’égalité de points entre deux ou plusieurs candidats, l’admission est déclarée dans l’ordre de priorité suivant :

a) Au candidat le plus âgé

Lorsque, dans un institut ou un groupe d’instituts, la liste principale n’a pas permis de pourvoir à l’ensemble des places offertes, il est fait appel aux candidats inscrits sur la liste complémentaire par ordre de classement. Ces candidats sont affectés dans les instituts dans la limite des places disponibles.

Les résultats des épreuves de sélection sont affichés au siège de chaque institut de formation, dans un lieu accessible à toute heure à la consultation et sur le site internet du Centre Hospitalier de Saint-Brieuc sous réserve de l’accord préalable du candidat : www.ch-stbrieuc.fr

Tous les candidats sont personnellement informés par écrit de leurs résultats par lettre simple.

INSCRIPTION DEFINITIVE : Les candidats reçus sur liste principale et sur liste complémentaire ont dix jours suivant l’affichage pour confirmer, par écrit, leur souhait d’entrer en formation.

  • Passerelles métiers (Liste 4)

Appel sur liste complémentaire au 12 juillet 2018 : 4 / 9

Résultats admission : vendredi 27 avril 2018 à 15 h 00

Les noms qui figurent sur les listes correspondent aux personnes qui ont donné l’autorisation de diffusion sur internet

1. CONDITIONS D’ACCÈS A LA FORMATION

Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant

Arrêté du 15 mars 2010 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005

Circulaire N°DGS/SD2C/2007/71 du 19 février 2007 relative à la mise en œuvre de la réforme des études conduisant au diplôme d’Etat d’Aide-Soignant.

Arrêté du 21 mai 2014 modifiant l’arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant

« Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur. »

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant sont dispensées des unités de formation 2, 4, 5, 6, 7 et 8. Elles doivent suivre les unités de formation 1 et 3. Tous les stages se déroulent auprès d’adultes, dont un au moins auprès de personnes âgées.

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’ambulancier qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant sont dispensées des unités de formation 2, 4, 5 et 7. Elles doivent suivre les unités de formation 1, 3, 6 et 8. Tous les stages se déroulent auprès d’adultes, dont un au moins auprès de personnes âgés.

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile , qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, sont dispensées des unités de formation 1, 4, 5 et 7. Elles doivent suivre les unités de formation 2, 3, 6 et 8. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile. Dans le cadre de l’unité de formation 3, quatre semaines de stages minimum se déroulent dans un établissement de santé, en unité de court séjour. Le stage de l’unité 6 se déroule dans un établissement de santé. Un stage est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève.

Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique , qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, sont dispensées des unités de formation 1, 4, 5, 7 et 8. Elles doivent suivre les unités de formation 2, 3 et 6. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile. Dans le cadre de l’unité de formation 3, quatre semaines de stages minimum se déroulent dans un établissement de santé, en unité de court séjour. Le stage de l’unité 6 se déroule dans un établissement de santé. Un stage est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève.

Les personnes titulaires du titre professionnel d’assistant(e) de vie aux familles , qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, sont dispensées des unités de formation 1, 4 et 5. Elles doivent suivre les unités de formation 2, 3, 6, 7 et 8. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile. Dans le cadre de l’unité de formation 3, quatre semaines de stages minimum se déroulent dans un établissement de santé, en unité de court séjour. Le stage de l’unité 6 se déroule dans un établissement de santé. Un stage est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève.

2. DÉROULEMENT DES ÉPREUVES DE SÉLECTION

2.1 Première phase de la sélection : admissibilité

La première phase de la sélection consiste en l’étude des dossiers fournis lors de l’inscription (Un Curriculum Vitae, une lettre de motivation, des attestations de travail et appréciations dans la mesure où les attestations de travail ne comportent pas d’appréciations, les candidats feront établir sur papier libre, une appréciation par leur dernier supérieur hiérarchique ou dernier employeur). L’examen des différentes pièces constitutives du dossier permet de retenir les candidats qui seront convoqué à l’entretien

2.2 Deuxième phase de la sélection : admission

La deuxième phase de la sélection consiste en un entretien individuel avec les candidats dont les dossiers ont été retenus.

Notée sur 20 points, elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec deux membres du jury,

a) Présentation du parcours ;

b) Discussion avec le jury sur la base du dossier (stage, expérience professionnelle, …) afin d’évaluer l’intérêt du candidat pour la profession et formation.

3. LES RÉSULTATS DE ÉPREUVES DE SÉLECTION

A l’issue de l’épreuve orale d’admission et au vu de la note obtenue à cette épreuve, le jury d’admission établit la liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

En cas d’égalité de points entre deux ou plusieurs candidats, l’admission est déclarée au candidat le plus âgé .

Les résultats des épreuves de sélection sont affichés au siège de chaque institut de formation, dans un lieu accessible à toute heure à la consultation et sur le site internet du Centre Hospitalier de Saint-Brieuc sous réserve de l’accord préalable du candidat : www.ch-stbrieuc.fr

Tous les candidats sont personnellement informés par écrit de leurs résultats par lettre simple.

INSCRIPTION DEFINITIVE : Les candidats reçus sur liste principale et sur liste complémentaire ont dix jours suivant l’affichage pour confirmer, par écrit, leur souhait d’entrer en formation.

Navigation