numéro standard 02.96.01.71.23.

Les services et les activités du Centre Hospitalier

Prendre un rendez-vous.

Votre centre hospitalier

Vous êtes dans : Accueil > Hospitalisation > Les services de soins > Les services transversaux > Imagerie médicale > Pages additionnelles imagerie médicale > Les fiches > Beta bloquants

Beta bloquants

PROTOCOLE BETA BLOQUANTS Ténormine (aténolol) intraveineux 5 mg / 10 ml IV ; 1 ampoule = 5 mg = 10 ml

Modalités d'administration :

Posologie : Ténormine® 5 mg (soit 1 ampoule de 10 ml) par injection IV lente (1 mg/mn, soit 2 ml/mn) pour amener le rythme cardiaque à 60 battements par minute ou moins

Patient installé sur la table de scanner, perfusé, scopé, avec dynamap
Injection après élimination des contre-indications, sous la responsabilité du médecin présent lors de l'acquisition
Prendre la TA (dynamap) toutes les minutes et en fin d'injection, scope pendant toute l'injection ; l'injection doit être interrompue si la FC devient inférieure à 60 bmp et/ou la PAS devient inférieure à 100 mmHg et/ou si d'autres effets indésirables apparaissent.

Lancer l'acquisition dès que la FC est inférieure à 60 bpm ou 5-10 minutes après la fin de l'injection IVL de Ténormine®
Après l'acquisition, repos (fauteuil) pendant 30 minutes, puis prendre la TA (sortie autorisée si le patient est asymptomatique et si la PAS est supérieure à 100 mmHg, après accord du médecin

Contre-indications :

hypersensibilité à l'aténolol
antécédent de réaction anaphylactique lors d'un examen avec injection de produit iodé
traitement par floctafénine (Idarac®), sultopride (Barnetil®)
traitement par vérapamil (isoptine®) ou dilitiazem (Tildiem®, Monotildiem®) ou bépridil (Unicordium®)
traitement par tacrine (Cognex®)
asthme vrai, BPCO asthmatiforme sévère
bradycardie inférieure à 50 bpm
BAV 3, BAV 2 (non appareillés)
Insuffisance cardiaque décompensée (dyspnée stade 4, OAP inferieur à3 jours, choc cardiogénique), FEVG inferieure à 40%
Hypotension artérielle systématique (PASinférieure à 100 mmHg)
Angor vasospastique de Prinzmetal (angor spontané souvent nocturne, parfois post-prandial ou au décours d'un effort physique, survenant préférentiellement chez le sujet jeune, fumeur et de sexe féminin)
Phénomène de Raynaud dans sa forme sévère (risque de nécrose digitale)
Phéochromocytome non traité

Partager cette page sur

eZ Publish - © Territo - Inovagora