numéro standard 02.96.01.71.23.

Les services et les activités du Centre Hospitalier

Prendre un rendez-vous.

Votre centre hospitalier

Vous êtes dans : Accueil > Hospitalisation > Les services de soins > Les services transversaux > Imagerie médicale > Pages additionnelles imagerie médicale > Les examens radiologiques > Lavage d'épaule

Lavage d'épaule

 

Le jour de l'examen

  • Passer au bureau des consultations externes pour prendre une fiche de circulation.
  • Vous munir de votre ordonnance, de vos clichés d'épaule, des produits pharmaceutiques et le résultat du  bilan de coagulation 
  • Idéalement ne pas venir en voiture seul .Prévoir un arrêt de travail de 3 jours

Déroulement

  • Repérage des calcifications par des clichés standards
  • Atmosphère aseptique. 
  • Anesthésie locale.

Si la calcification est spontanément molle, une aspiration est réalisée.

Si la calcification est dure, des carottages sont réalisés, puis un rinçage local permet d'évacuer des résidus calciques .En fonction un circuit d'allerretour peut-être effectué permettant d'évacuer les débris calciques ou la boue crayeuse. Infiltration locale en fin de lavage.

Cet examen peut être douloureux, justifiant un glaçage local (en protégeant la peau) et la prise d'antalgiques et/ou d'anti-inflammatoires non stéroidiens. D'où l'intérêt de ne pas venir seul et de prévoir un arrêt de travail .
Il est possible que toute la calcification ne soit pas évacuée immédiatement, mais dans les semaines à venir cette dernière doit disparaitre avec amélioration progressive des douleurs et de la mobilité, il faudra refaire le point clinique et radiologique dans 4 à 5 semaines auprès de votre rhumatologue ou de votre médecin traitant .

Tout geste interventionnel peut avoir des complications : infectieuses , notamment ce qui explique les conditions d’asepsie rigoureuse, Algiques : des manifestations douloureuses sont habituelles après cet examen , mais si elles persistent et surtout s'il apparait de la fièvre, il faut revoir votre médecin

La calcification étant intra-tendineuse, il y a un risque de fragilisation de ce tendon , d'où la nécessité de ne pas ponctionner trop de fois le tendon en cours de réalisation de cet acte

Partager cette page sur

eZ Publish - © Territo - Inovagora