numéro standard 02.96.01.71.23.

Les services et les activités du Centre Hospitalier

Prendre un rendez-vous.

Votre centre hospitalier

Vous êtes dans : Accueil > Hospitalisation > Les services de soins > Les services medico-techniques > Pages additionnelles imagerie médicale > Les fiches > Fiche échographie enfant

Fiche échographie enfant

Madame, Monsieur,

Un examen radiologique a été proposé pour votre enfant. Une information vous est fournie sur le déroulement de l'examen et de ses suites.

Le médecin radiologue est juge de l'utilité de cet examen qui doit répondre à un problème diagnostique que se pose votre médecin. Toutefois, il se peut que cet examen ne donne pas toutes les réponses

Il est très important que vous répondiez bien aux questions qui vous seront éventuellement posées sur l'état de santé de votre enfant ainsi que sur les médicaments qu'il prend (liste écrite des médicaments). Certains traitements doivent en effet êtres modifiés ou interrompus pour certains examens d'imagerie.

N'oubliez pas de vous munir de ses anciens examens pour une comparaison et surtout de respecter les recommandations qui vous sont faites.

La radiographie utilise des rayons X

En matière d'irradiation des patients, aucun risque n'a pu être démontré chez les patients compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. A titre d'exemple, un cliché simple correspond en moyenne à l'exposition moyenne naturelle (soleil) subie lors d'un voyage de 4 heures en avion. Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c'est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

L'IRM et l'échographie n'utilisent pas de rayons X

Ce sont des examens non irradiants qui utilisent soit les propriétés des champs magnétiques pour l'IRM, soit les propriétés des ultrasons pour l'échographie.
Pour les intensités utilisées par ces deux techniques, il n'a jamais été décrit de conséquence particulière pour l'homme.

De quoi s'agit-il ?

L'échographie utilise des ultrasons émis par une sonde et transmis dans les tissus qui les réfléchissent pour former une image de la région examinée. Elle peut être couplée à une sorte de radar pour l'étude des vaisseaux (doppler).

Le but de cet examen est de rechercher une lésion en rapport avec les symptômes présentés par votre enfant. Si une anomalie est détectée, un traitement sera mis en route, donnant à votre enfant les meilleures chances d'une guérison rapide.

Le déroulement de l'examen

Votre enfant sera allongé dans une pièce sombre pour faciliter la lecture des images.

Un gel sera appliqué sur la peau pour permettre la transmission ddes ultrasons.

L'examen fournit des images en mouvement, contrôlées sur un écran. L'examen dure en règle une quinzaine de minutes mais peut se prolonger plus longtemps.

La coopération de votre enfant est nécessaire lors de la réalisation de l'échographie. Votre collaboration sera utile notamment s'il est petit et si vous acceptez de rester à son côté pour lui parler pendant l'examen. Un médecin radiologue réalisera l'examen et vous en expliquera les étapes successives.

Echographie hépatobiliaire

Votre enfant doit être à jeun, sans boire ni manger durant les 6 heures précédant l'examen. Pour les nourrissons de moins de 6 mois un jeûne de trois heures est toléré.

Echographie pelvienne

La vessie devra être pleine. Parfois, compte tenu de la petite taille des structures étudiées, il sera nécessaire de donner le biberon ou de présenter une sucette à votre enfant pour obtenir son immobilité.

Quelles complications pourraient survenir pendant l'examen ?

L'échographie est probablement l'examen médical comportant le moins de risques. La seule complication observée est en fait la chute de la table. Tout est mis en oeuvre pour que ce risque soit réduit au minimum. Les procédures d'entretien et les règles d'hygiène qui y sont appliquées sont les mêmes que celles des secteurs de soin équivalents.

Compte tenu de la technique de l'échographie (imagerie par coupes), de ses limitations techniques (présence de gaz, parois abdominales épaisses, interpositions osseuses) il peut arriver que des organes ne soient qu'incomplètement explorés, une autre méthode d'imagerie sera alors proposée.

L'agitation non contrôlée de l'enfant peut également limiter la qualité de l'examen.

Résultats

Un résultat oral pourra vous être communiqué à votre demande, mais il ne s'agira que d'une analyse rapide des images et pas d'une certitude. Le compte-rendu définitif sera disponible dans un délai variable selon l'urgence. Il pourra alors vous être commenté par votre médecin.

Ce que vous devez faire

Avant l'examen

  • Echographie hépatobiliaire : votre enfant doit être à jeun, sans boire ni manger durant les 6 heures
  • précédant l'examen. Pour les nourrissons de moins de 6 mois un jeûne de trois heures est toléré. 
  • Echographie pelvienne : La vessie devra être pleine. 
  • Arriver 15 minutes avant l'heure du rendez vous.

Apportez le jour de l'examen

  • la demande de votre médecin (ordonnance, lettre, ...),
  • le carnet de santé de votre enfant, 
  • la liste écrite des médicaments qu'il prend 
  • son dossier radiologique (radiographies, échographies, scanners, IRM)

Il peut arriver que l'on vous demande d'apporter un biberon pour le donner à votre enfant pendant la réalisation de l'examen échographique.

Pendant l'examen 

Si vous le souhaitez vous pourrez être auprès de votre enfant pendant l'examen afin de le rassurer.

Il vous faudra suivre les consignes du personnel afin de faciliter la réalisation de l'examen, aider à l'immobilisation de votre enfant, le distraire, éventuellement lui donner un biberon, une tétine.

Il est normal que vous vous posiez des questions sur l'examen que votre enfant est amené à passer. Nous espérons y avoir répondu. N'hésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire.

Partager cette page sur

eZ Publish - © Territo - Inovagora