numéro standard 02.96.01.71.23.

Les services et les activités du Centre Hospitalier

Prendre un rendez-vous.

Votre centre hospitalier

Vous êtes dans : Accueil > Hospitalisation > Les services de soins > Les services de médecine > SAMU > SAMU : Mode d'emploi

SAMU : Mode d'emploi

Pour les appels d’urgence, appelez le 15 pour joindre le SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente).

C’est le lieu où sont réceptionnés les appels départementaux d’urgence dont l’appellation officielle est le Centre de Réception et Régulation des Appels Médicaux d’Urgence ou SAMU-centre 15

Le numéro d’appel est unique et gratuit.

L’appel est pris en charge par un Assistant de Régulation Médicale  (ARM) qui note le motif de l’appel, les coordonnées et l’identité de l’appelant.

A cet instant deux possibilités :

  • au moindre doute, ou si l'appel semble urgent l' ARM le transmet au médecin régulateur hospitalier  (Urgentiste ou anesthésiste réanimateur)
  • si l'appel ne semble pas concerner une urgence, ou, si l'appelant a composé le chiffre 1 , le PARM transmet au médecin régulateur dit « libéral  » (médecin généraliste).

Dans les deux cas, et après interrogatoire, le médecin prendra la décision qui lui semblera le plus approprié :

  • intervention du SAMU,
  • envoi d'un médecin généraliste si il y en a un de disponible,
  • évacuation vers un service de soins par ambulance privée ou par les pompiers,
  • conseil médical de consultation en maison médicale de garde la plus proche s'il elle est ouverte,
  • conseil médical simple.

En aucune façon le SAMU ne saurait remplacer le médecin traitant qui doit être contacté aussi précocément que possible.

Cependant, durant les horaires de fermeture des cabinets médicaux (la nuit et les week-end du samedi 12 h 00 au lundi 8 h 00), il est possible, à toute heure, d'obtenir un conseil dans n'importe quel domaine médical.

Pour être mis en relation, le patient compose le 15 puis après l’annonce le 1.

Comme il a été déjà dit, un(e) permanencièr(e) décroche, note les coordonnées de l’appelant et lui passe ensuite le médecin, dont le conseil, après l'interrogatoire, peut aller du simple dosage d'un médicament, au déclenchement d'un SAMU.

eZ Publish - © Territo - Inovagora