numéro standard 02.96.01.71.23.

Les services et les activités du Centre Hospitalier

Prendre un rendez-vous.

Votre centre hospitalier

Vous êtes dans : Accueil > Hospitalisation > Les services de soins > Les services de chirurgie > Chirurgie digestive et viscérale > La prise en charge des cancers digestifs

La prise en charge des cancers digestifs

La pratique de cette chirurgie est réglementée et soumise à autorisations.

Le service est autorisé par l'autorité sanitaire pour la chirurgie des cancers digestifs.

Nous adhérons au réseau ONCARMOR.

La prise en charge des cancers digestifs est un travail d'équipe multidisciplinaire permettant en 2010 d'offrir les meilleures chances aux patients. Le chirurgien seul ne peut en général réaliser qu'une partie du schéma thérapeutique nécessaire.
Quelque soit le médecin vu en consultation, tous les dossiers de tumeurs malignes digestives sont présentés et discutés en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP).

Participent à ces réunions

 

  • les oncologues médicaux ou chimiothérapeutes
  • les radiothérapeutes
  • les gastro-entérologues
  • les chirurgiens
  • d'autres intervenants : radiologue ou un médecin de médecine nucléaire

Les décisions prises sont enregistrées sous forme de compte rendus, archivés dans le dossier et transmis aux médecins du patient. Après avis de la RCP, un "parcours" thérapeutique personnalisé est proposé.

Il peut consister (par exemple) en

 

  • de la chirurgie suivie ou non de chimiothérapie (adjuvant)
  • un traitement chimiothérapie et/ou radiothérapie avant une opération (néo adjuvant)
  • un traitement de chimiothérapie t/ou de radiothérapie sans chirurgie

Ce traitement sera annoncé et discuté avec vous par le chirurgien, le cancérologue ou les deux. Il pourra également être discuté avec votre médecin traitant. Votre dossier pourra vous être confié si vous souhaitez un autre avis.

Chimiothérapie

Si une chimiothérapie est nécessaire, elle peut être faite au Centre Hospitalier Yves Le Foll , soit en hôpital de jour, soit en hôpital de semaine.
L'hôpital dispose de toutes les structures et autorisations nécessaires.

Chambre implantable

Pour administrer les chimiothérapies par voie veineuse, il faut souvent proposer de mettre en place un système de "chambre implantable". Ce système est mis en place lors d'une brève intervention chirurgicale, sous anesthésie locale, en ambulatoire.

Cette intervention est faite par l'équipe de médecins anesthésistes du service, le suivi ultérieur étant également assuré sur place.

Partager cette page sur

eZ Publish - © Territo - Inovagora