numéro standard 02.96.01.71.23.

Les services et les activités du Centre Hospitalier

Prendre un rendez-vous.

Votre centre hospitalier

Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Votre centre hospitalier > Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

La plus ancienne trace des Hôpitaux de Saint-Brieuc est un parchemin, daté de 1433, conservé aux Archives Départementales des Côtes d'Armor. Il concerne un legs fait par Jehan GOURIS à l'Hôpital de Saint-Gilles, qui était situé en centre ville.

L'histoire de l'Hôpital de Saint-Brieuc ressemble à celle de beaucoup de ses homologues (gestion par une congrégation féminine, lettres patentes données par le Roi en 1751, fonctions diverses assurées par l'Etablissement qui fut l'hôpital militaire, chargé de recevoir les vénériens, les aliénés, les indigents ...). Toutefois, il faut préciser que l'importance de l'Hôpital de SAINT-BRIEUC, sous la Royauté comme sous l'Empire, vient de ce que la ville de SAINT-BRIEUC, siège d'une garnison intermédiaire entre RENNES et BREST, devait recevoir des troupes en transit.

L'histoire moderne de l'Hôpital de Saint-Brieuc commence après la première guerre mondiale. Les services médico-techniques (laboratoire, radiologie, en particulier) sont installés dans les locaux de l'Hôpital de la rue des Capucins.

L'Etablissement devra faire face à l'accroissement de son activité et construira de multiples bâtiments dont la restructuration (ou la démolition) est encore en cours.

La nécessité de devoir offrir à la population briochine et costarmoricaine un hôpital moderne conduira à l'ouverture de l'Hôpital de La Beauchée en 1979, devenu Hôpital Yves Le Foll le 1er juillet 2000.

Dès lors s'ouvre l'ère contemporaine du Centre Hospitalier de Saint-Brieuc caractérisée par la spécialisation des services médicaux et chirurgicaux, le recrutement des Médecins spécialistes, l'acquisition d'équipements biomédicaux, le regroupement des services de court séjour à La Beauchée et l'affectation de l'Hôpital de la rue des Capucins à l'hébergement des personnes âgées.

De grands événements ont marqué la dernière décennie :

  • L'ouverture du Pavillon de la Femme et de l'Enfant (juin 1995) ;
  • La mise en service du bâtiment abritant les Urgences (7 avril 1999), le S.A.M.U. (2 mars 1999) et l'Hémodialyse (7 décembre 1999) ;
  • L'ouverture de l'Hôpital de jour d'infectiologie et d'hémato-oncologie (juin 2000) ;
  • L'ouverture de l'unité de chirurgie ambulatoire et de l'hôpital de jour de Gastro-Entérologie (septembre 2000) ;
  • La rénovation des résidences Goëlo, Daoulas et Cornouaille au Centre Gériatrique des Capucins (août 2002 – février 2004) ;
  • L'ouverture de l'unité de Médecine Gériatrique au Centre Gériatrique des Capucins, le 25 mai 2004 ;
  • L'ouverture d'un nouveau service de Réanimation en octobre 2004 ;

Les années 2005 à 2007 sont marquées, notamment, par l'extension et la restructuration du plateau technique :

  • Création d'un hôpital de jour et équipement à neuf du plateau technique de Médecine Physique et Réadaptation avec grande piscine de balnéothérapie ;
  • Ouverture d'une nouvelle unité de 30 lits de Soins de Suite et Réadaptation gériatrique ; 
  • Implantation du service de Médecine Nucléaire sur le site de l'Hôpital Yves Le Foll et renouvellement des équipements ; 
  • Extension du Bloc Opératoire ; 
  • Restructuration et extension de la Salle de Surveillance Post-Interventionnelle ; 
  • Ouverture d'un nouveau service de Stérilisation ; 
  • Extension et restructuration du Laboratoire ; 
  • Création d'une unité de Surveillance Continue ; 
  • Poursuite de la restructuration des résidences du Centre Gériatrique des Capucins (Embruns et Goëlo).

La Haute Autorité de Santé chargée d'apprécier la qualité de l'organisation et du fonctionnement de l'établissement, a décidé de certifier, en 2009, sans aucune réserve le Centre Hospitalier de SAINT BRIEUC.

Partager cette page sur

eZ Publish - © Territo - Inovagora